"Personne ne subit les tacles que je prenais à l’entraînement", Quand Mathieu Valbuena racontait ses débuts compliqués à l'OM

"Personne ne subit les tacles que je prenais à l’entraînement", Quand Mathieu Valbuena racontait ses débuts compliqués à l'OM
0
  • Le début de l'aventure de Valbuena n'a pas été des plus faciles.
  • Mathieu Valbuena a dû surmonter des obstacles afin de devenir l'un des cades des Phocéens à une certaine époque.

"Il y a moins de familiarité. Mais dans le vestiaire marseillais, j’entends toujours “Oh, le Petit”, mais c’est devenu affectueux au fur et à mesure que je m’imposais sur le terrain", a révélé Mathieu Valbuena, cité par Foot Mercato.

"Quand je me souviens de ce que j’ai subi en arrivant à Marseille il y a sept ans… Je n’étais rien. (…) Quand je les (Ribéry et Nasri) vois en sélection, je préfère en plaisanter parce que l’histoire s’est bien terminée. Sinon, j’en aurais gardé un sale souvenir. Sur le moment, d’être systématiquement la victime de mauvaises plaisanteries, ça fait du mal. Personne d’autre dans le vestiaire n’aurait accepté d’être une cible comme moi. Je n’étais pas prêt à subir ça. Trop gentil. Je me suis endurci.

"Personne ne subit les tacles que je prenais à l’entraînement. J’en ai pris des coups. Je fermais ma gueule. Heureusement, j’avais un grand frère, Ronald Zubar. Il m’a souvent servi d’avocat, de garde du corps. Il m’a protégé. Je ne l’oublierai jamais. Je ne sais pas si je l’aurais fait pour lui. Quand je prenais des coups, il en est presque venu aux mains pour qu’on me lâche, moi « le Petit »… Je n’étais personne. Le monde pro, c’est dur. Et à Marseille encore plus. Il faut se blinder.

"Quand je me suis acheté mon Hummer, que j’ai commencé à m’habiller mode, je me faisais démonter : “Tu ferais mieux de jouer au ballon que de t’acheter des 4X4 de chanteur !” “T’as vu comment tu t’habilles? ” Je ne voulais pas entendre ça. Tu peux le penser, mais ne me le dis pas. J’ai envie que l’on parle de moi en bien. Mais j’ai fini par comprendre que les provocations font avancer. Quand dans le vestiaire on me dit : “Eh, c’est ton cousin qui a joué ce soir ?” ou “t’es resté à l’hôtel ou quoi ?”, je sais l’utiliser désormais et avancer.

"Didier Deschamps a bien utilisé ces ressorts. (…) Il m’a mis un gros coup sur la tête en me disant mes vérités. Elles étaient bonnes à dire. Pas forcément à entendre. J’ai appris à simplifier mon jeu, à être plus décisif, à devenir un joueur aux stats crédibles. Il m’a secoué. Il m’a réveillé. J’ai un mental fort. Je me suis relevé", a conclu le joueur de l'Olympiakos.

Mathieu Valbuena a évolué à l'Olympique de Marseille de 2006 à 2014.

Le milieu de terrain de 36 ans a inscrit 38 buts en 331 apparitions sous les couleurs Phocéennes.

Avec Marseille, Valbuena a remporté la Ligue 1, la Coupe de la Ligue et le Trophée des Champions en 2010.

Source: Foot Mercato